La meuf qui raconte sa vie est de retour ! Je te préviens d’avance c’est assez long ! J’ai longuement hésité à savoir si je voulais le raconter ou pas mais je voulais garder une trace.

Je prends enfin le temps de venir raconter comment ce petit être est venu chambouler notre quotidien et aussi vous remercier pour vos messages. Pour cela revenons au 28 novembre !

Depuis plusieurs jours (pour pas dire semaines) je continuais de gonfler tel un ballon de baudruche, ce qui était extrêmement fatiguant. Je me trainais plus qu’autre chose et avais toujours ces problèmes d’essoufflement (qui ont légèrement diminuer les derniers jours vu que petit ❤ était descendu un peu !). A la dernière écho de contrôle la gynéco avait évalué qu’il faisait 3,3kg mais n’était vraiment pas sure car il y avait trop de liquide (une vraie piscine je te dis !). Du coup j’avais peur d’avoir un gros bébé mais d’un autre côté je me disais que ce n’était pas possible et que j’aurai un bébé de maximum 3,5 kg (ne me demande pas pourquoi c’est comme ça 😉 ).

Après l’avoir supplié pendant des jours d’arriver, d’avoir eu plusieurs jours des contractions douloureuses, ce 28 novembre les contractions persistes ! Pour me détendre je fais un peu de couture (ben quoi ?!), le soir nous recevons plusieurs amis. Les contractions sont toujours là et sont espacées de 10 à 15 minutes. Je trouve ça bien trop irrégulier pour partir à la maternité.

Une fois nos amis partis mister A me fait couler un bain, il est bientôt minuit, après 5 minutes dans le bain je lui dis d’aller se coucher (le pauvre n’avait pas dormi la veille car il était de garde) car ça ne sera pas pour tout de suite. Au bout d’une vingtaine de minutes je me rends compte que les contractions se rapprochent. Vers 1h du matin elles sont toutes les 4 minutes (elles sont passées de 10 à 4 en très peu de temps en fait). Je sors du bain, m’habille et je finis de préparer mes affaires. Je réveille mister A (qui a mis 15 min à se réveiller et ne comprenait pas ce qu’il se passait). Mister A étant toujours endormi j’ai décidé de conduire. J’avais un peu peur de faire 55kms avec des contractions mais je ne me voyais pas rester pendant presque une heure sur ce foutu siège passager ! Au final plus on approchait plus j’avais peur qu’on me dise de rentrer à la maison une fois arriver car au final j’ai eu « seulement » 3 contractions sur la route.

A 2h30 nous voilà en salle pour un monitoring. Après 30 min et un examen plus tard le verdict tombe, je suis en plein travail et dilatée à 4,5cm, on me garde. YOUHOU !!! J’ai cru que ce jour n’arriverait jamais. On me demande si je veux la péridurale. Je la refuse, j’ai envie de faire sans (ah ah ah je suis une dingue). On me donne le ballon pour faire accélérer le travail. Avec mister A on calcule et on se dit que petit ❤ devrait être là pour 7h du matin si c’est rapide (ben quoi on a le droit de rêver un peu, j’espérai bien que se serait moins long que les 13h pour sa soeur !).

A 3h30 je t’avoue que je faisais un peu moins la maligne niveau gestion des contractions mais je continuais de sourire (enfin je crois, comment ça c’était pas un sourire ?!) et de souffler comme on m’avait appris ! On m’examine, je suis à 6 presque 7. Dernière chance pour la péri. Ahhhhh je ne sais pas quoi faire, je prends ou pas ? Après raisonnement de mister A je continue à la refuser (je crois que je m’en serai voulu d’avoir craqué). A 4h du mat je morffle sérieusement, j’ai envie de m’enfuir en courant et d’abandonner. J’ai crié (et oui je ne suis pas parfaite !). On m’examine de nouveau, c’est pour bientôt mais pas pour tout de suite. La poche des eaux se rond à 8cm. La sage femme me dit alors qu’elle a 2 patientes qui vont accoucher, elle s’occupe d’elles puis ça sera mon tour. Sauf que voilà à peine 5 min après je sens que ça arrive ! Après un cri là voilà qui court pour venir me voir. Petit ❤ veut en effet sortir mais n’est pas bien positionné. On me met sur le côté. Une contraction plus tard j’ai l’impression que je vais mourir. C’est bon il est en place on va pouvoir y aller.

A partir de là c’est assez flou. J’ai eu mal, très mal (ça ne sert à rien de mentir !). J’avais envie de disparaitre, qu’on me fiche la paix. Heureusement mister A a su me soutenir dans cette épreuve et l’équipe était génial (d’ailleurs madame sur ma droite je suis désolée si je t’ai fait mal ce n’était pas voulu). On me disait de pousser de respirer, je ne savais plus ce que je faisais. Quand on m’a dit c’est bon sa tête est là il faut faire passer les épaules je n’y croyais pas, je pensais qu’on me disait ça pour pas me faire de peine (j’avais mal j’ai dit alors je pensais pas normalement !). Apparemment ça a duré à peine 5 minutes (pour moi c’était une éternité) et on m’a tendu un « petit » bébé.

J’étais enfin soulagée, il était enfin là. J’ai pleuré, j’étais heureuse, c’était fini (oui je sais 2h c’était rapide, j’ai pas à me plaindre). Mister A n’arrêtait pas de me dire qu’il était fier de moi et qu’il était content de voir enfin son fils. Il était 4h30.

little E

Et oui à 4h30 mon petit E a pointé le bout de son nez. Il fronçait les sourcils comme son père, c’est la première chose que j’ai remarqué. Il mesurait 52cm pour 4,140kg (tu parles d’un petit bébé). Autant te dire que la jolie petite tenue en taille naissance j’ai pu m’asseoir dessus ainsi que a plupart du 1 mois que j’avais acheté mais je m’en moquais un peu car il était enfin là et notre jolie petite famille était enfin complète.

Publicités

9 commentaires sur « l’arrivée de petit <3 »

  1. Coucou, je trouve que ton récit est très touchant. Alors comme ça tu as beaucoup souffert à la fin alala. Moi j’attends baby 1 et j’appréhende la fin justement =). C’est cool que tu as partagé ce petit moment avec nous. Je suis trop pressée d’arriver à la fin moi aussi même si je sais que je vais souffrir aussi. Mais comme tu as dit ton mari était là pour te soutenir dans ce dur moment et moi je compte sur le mien aussi pour m’épauler ^ ^. Faut ce dire à la fin qu’on va avoir un beau cadeau =).

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, merci beaucoup c’est gentil 🙂
      Franchement n’appréhende surtout pas, ça ne fera que te stresser un peu plus et au final on oublie très vite puis chacun ressent la douleur différemment, je croise les doigts pour que tout aille bien pour toi. En tout ca profite bien de ta grossesse car mine de rien ça passe vite.
      Bonne fin de grossesse

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s