Lettre à mon fils #1

Cette lettre je la voulais pour ses 1 an, je l’ai commencé puis on a eu du monde, nous sommes remontés dans le Nord, nous avons enchaîné les microbes,… nous commençons seulement à sortir la tête de l’eau. J’espère que cette fois ci c’est la bonne et qu’ils ne reviendront pas ! 

Pour en revenir à nos moutons je finis donc enfin cette lettre pour ses 14 mois.
Lettre à mon fils, ma crapule, mon crapaud, mon bibou, mon enquiquineur, mon bébé amour,… et bien d’autres encore

Aujourd’hui tu as 14 mois, 14 mois de nous, 14 mois que tu as scellé notre famille. 14 mois qui sont passés à une vitesse folle, j’étais enceinte hier il me semble. Je me revois encore avec mon énorme ventre, ne plus en pouvoir, avoir qu’une envie c’est que tu sortes et vienne te blottir dans mes bras ! Je me souviens encore ce 28 novembre avoir des contractions et dire à tout le monde « mais non ce n’est pas pour aujourd’hui » (en même temps c’était pas faux vu que tu es arrivé le 29 😁) mais au fond je savais que notre rencontre approchait. Puis tu es arrivé, plutôt vite. Tu étais là dans mes bras mon grand bébé. Un grand bébé qui mettait déjà du 3 mois (encore merci madame la gynéco pour « se sera un petit bébé comme le 1er »), qui avait les yeux grands ouverts et tenait sa tête comme un grand. 

Depuis que tu es là la vie s’est accélérée d’un cran et les nuits  se sont raccourcis. Tu t’es très bien adapté à notre petit rythme de vie. Nous nous avons eu du mal à s’adapter à tes nuits, mais ça c’est une autre histoire. 

Tu deviens chaque jour un petit bonhomme souriant et râleur, quand ça ne va pas comme tu veux tu le fais vite savoir. 

Tu as pris la mauvaise habitude de taper, c’est dur de te l’enlever mais je ne désespère pas, tu as bien arrêté de crier. 

Tu fais du 4 pattes depuis tes 8 mois et depuis on ne t’arrête plus. Tu escalades tout ce que tu peux avec une passion particulière pour les escaliers. 

Depuis maintenant 3 mois on se dit que tu vas marcher mais tu te fais désirer, pourtant tu n’es pas loin, il faut juste que tu te lâches vraiment (quand tu ne fais pas attention tu y arrives en plus). 

Tu manges de tout mais une préférence pour les légumes oranges et surtout pour les petits pots tout prêts, pour moi l’adepte du fait maison ça a été un cap mais bon pourquoi pas. 

Tu aimes fourrer ta tête dans des coussins/oreillers, tu éclates de rire à chaque fois. Qu’est ce que ça nous fait rire. 

Tu adores le bain, surtout quand il y a juste un fond d’eau et que tu es seul, tu fais ta sirène (ou grenouille au choix) en t’allongeant de tout ton long. Tu aimes aussi boire l’eau du bain (le mystère des bébés !)

Tu aimes être tout nu mais tu détestes qu’on te change la couche. Chaque change est une corvée, tu te tords dans tous les sens au mieux et tu cris en plus au pire. 

Tu aimes à la folie Hooper. Le pauvre est de bonne composition fasse à ce que tu lui fais subir. Entre le tirage de poils et le « à dada » quand il dort tranquillement  dans son panier tu as de la chance qu’il n’essaye pas de te croquer. 

Avec ta sœur c’est je t’aime moi non plus. Vous vous faites des câlins et la minute d’après vous êtes en train de vous battre, souvent pour le même jouet.

Tu détestes que papa ou maman quitte la pièce sous tes yeux. C’est souvent une belle crise de larmes.

Tu fais toujours un câlin avant et après le dodo. Tu es tellement mignon quand tu nous sers fort avec tes petits bras.

Tu es très curieux.

Tu adores jouer à « cacher-coucou », je dirai même que c’est ton jeu préféré et souvent ça nous permet d’apaiser des pleures.

Tu as 7 dents et toujours la 8eme qui t’embête depuis des mois.

Tu commences enfin à faire tes nuits, et ça fait du bien.

Tu ne prends pas de tétine, pas de pouce, pas de doudou,… enfin le doudou c’est maman. 

Tu es toujours allaité. Pour le moment le biberon de lait tu ne veux pas en entendre parler. 

Tu aimes les longues balades en écharpe ou poussette.

Tu aimes quand tu vas à l’école amener ou chercher ta sœur, tu voudrais y rester pour y jouer. 

Tu es un grand jaloux.

Tu adores prendre les croquettes d’Hooper pour les mettre dans sa gamelle d’eau. Une par une les croquettes.

Tu es un bébé souriant et plein de vie. Une vraie petite terreur aussi parfois mais pour rien au monde je te changerai mon bébé d’amour 💕

Je t’aime 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s